Bali

SONY DSC

Arriver à Bali après la Thailande, c’était complètement dépaysant. (Je vous laisse imaginer si vous venez de Bruxelles). Déjà par la végétation incroyable qui transforme chaque bout de verdure en jungle, ensuite par la cuisine, qui ne ressemble à aucune autre d’Asie, puis par les gens, la ville, etc..

Nous avons commencé par Ubud, puis nous sommes passés par Kutah (une erreur), puis nous avons fini 3 jours sur l’île paradisiaque de Nusa Lembongan. Ubud est une petite ville très très verte, assez touristique, et vraiment très belle.

Ici les temples sont en pierres brutes et se mélangent à la végétation, on aperçoit les balinais au travail dans les rizières depuis sa chambre d’hôtel, et le soir, on couvre ses épaules d’un petit gilet, et on profite la journée d’une chaleur beaucoup moins étouffante qu’au dessus de l’équateur.

On s’est baladés le long des rizières, en s’arrêtant pour boire des mixed fruit juices plusieurs fois par jour. On a vu des petites offrandes partout, sur tous les trottoirs, au point qu’on devait faire attention de ne pas marcher dessus. On s’est baladés dans la forêt des singes, jungle incroyable peuplée de touristes mais surtout de beaucoup, beaucoup de singes. On a découvert un resto où la jungle entourait chaque table, le River View Restaurant. Et on a mangé plein de Nasi Campur, spécialité balinaise composée de riz, de saté de poulet, de chips à la crevettes, de cacahuètes, et de légumes sautés.

Ensuite direction Nusa Lembongan, superbe petite île pour le snorkeling. On a notamment eu la chance de nager avec d’immenses raie mantas, une super expérience, de faire le tour de l’ile en scooter, de boire encore plein de mixed fruit juices, d’observer des surfers pro du haut d’une falaise en regardant le coucher de soleil. On a même vu des bébés tortues marines qui nageaient dans un petit bassin. Elles sont recueillies chaque année par un restaurant qui les garde les trois premiers mois, le temps qu’elles soient assez grandes pour survivre à leurs premières minutes dans la mer. C’était assez touchant et elles étaient tellement mignonnes.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSC SONY DSCMantaray015 Mantaray016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *