El Mexicanito

Restaurant mexicain

29 rue saint-boniface, 1050 ixelles
04 87 64 25 88 – site web
du lundi au vendredi, de 18h à 22h
le samedi, de 14h à 22h
plats : 7€ – 20€

Pourquoi il faut y aller ? Tout simplement parce qu’à Bruxelles, jamais on n’avait eu l’occasion de gouter à une authentique cuisine mexicaine. Après avoir voyagé en Amérique centrale, quel plaisir de trouver des plats de la cuisine traditionnelle mexicaine dans notre ville, en commençant par la base : de véritable tortilla de maïs faites maison. Derrière El Mexicanito, il y a Oscar et son associé Alvaro.
Continuer

 

Pois Chiche

Cantine libanaise

15 place de la chapelle, 1000 bruxelles
site web
du mardi au vendredi, de midi à 14h30 et de 18h à 21h
le samedi, de midi à 21h
le dimanche, de 11h à 16h
1Plats : 6€ – 14€
Brunch : 13€- 15€

Après Semsom et My Tannour, c’est au tour de Pois Chiche de venir secouer la scène des néo-cantines du Moyen-Orient à Bruxelles. Des snacks libanais, il y en a des centaines, nous explique Yessen. Pourtant, très peu d’entre elles arrivent à jongler avec tous les éléments qui font une chouette cantine aujourd’hui. Avec son associé, ils ont pris le parti pris de travailler avec des ingrédients de qualité, mais pas que.

Continuer

 

Old Boy

Bistrot asiatique

110 rue de tenbosch, 1050 ixelles
02 544 15 55 – site web
de lundi, de 19h à 22h30
du mardi au samedi, de midi à 14h30 et de 19h à 22h30
Petits plats : 6€ – 14€

 

Pour John et Xavier, le concept de petits plats à partager était clé dans la conception d’Old Boy. Tous d’eux d’origine eurasienne, ils avaient envie de retrouver les petits plats des rues de Bangkok ou des night-market de Taipei dans leur première adresse. Fans de food, mais surtout, fan de bien manger, de bien boire et de prendre du plaisir. C’est ça qui a axé la conception d’Old Boy.

Continuer

 

La Charcuterie

Epicerie et cave à manger

16 avenue paul dejaer, 1060 saint-gilles
02 850 88 12
facebook page
lundi et mercredi au samedi, de 15h à 22h30
petits plats : 6€ – 18€

C’est dans cette ancienne charcuterie classée au patrimoine de la ville de Bruxelles qu’Olivier et sa femme Ana ont décidé d’ouvrir leur restaurant. Un choix pas vraiment anodin puisque la façade ainsi que la première pièce, classées et pourtant abandonnées depuis plusieurs années, nécessitaient des rénovations considérables – à l’identique. La Charcuterie, elle appartenait à Marguerite et René, jusqu’en 1978. Aujourd’hui, il en reste uniquement le carrelage sur les murs, le grand comptoir et le billot – meuble en bois sur lequel René nettoyait autrefois ses viandes.
Continuer