Louise 345

Cuisine gastronomique

345 avenue Louise, 1050 Ixelles
02 644 48 87 – SITE WEB
OUVERT du mardi au vendredi le midi
et du mardi au samedi le soir
lunch 3 services : 52€

 

Louise 345 (prononcez 3.4.5.), c’est le nouvel antre de la talentueuse Isabelle Arpin, mais pas seulement. Déjà avant d’accueillir cette lady cheffe entre ses murs, le Louise 345 était avant tout un lieu voué au raffinement et aux plaisirs de luxe, du boudoir à cigare, en passant par le bar à champagne feutré, le restaurant, et même, les suites à l’étage.

Continuer

 

Beli

cuisine libanaise

11 rue Joseph Stevens, 1000 Bruxelles
02 538 88 88 – SITE WEB
OUVERT du mardi au dimanche le midi
et du jeudi au samedi le midi et soir
mezze : 4€ – 12€

Depuis toute petite, Caroline rêvait d’avoir son propre restaurant. C’est après un séjour à Londres dans l’hôtellerie avec sa soeur Sandy que les deux filles, respectivement formées en droit et en communication, ont finalement le déclic. Au printemps 2016, elles ouvrent avec Martine Sarafian, leur maman, un restaurant libanais pile-poil entre le Sablon et les Marolles, et à mi-chemin entre la Belgique et le Liban. « Beli », réunissant les premières syllabes des mots Belgique et Liban, est pour elles la parfaite expression de leur double culture.

Continuer

 

Signora Ava

osteria italienne

92 rue de flandre, 1000 Bruxelles
0466 33 59 25 – SITE WEB
OUVERT LE mardi et mercredi de 19h à 22h
et du jeudi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h
plats : 11€ – 22€

Bien que chez Signora Ava, les propriétaires soient originaires de Molise, pas question en cuisine de se limiter à cette région géographique. Le nom Signora Ava n’est pas inspiré d’une dame, mais bien d’une époque, et même plus précisément d’un roman du même titre où l’auteur décrit l’Italie et sa cuisine du Nord au Sud.

Continuer

 

Rubis

caviste et bar à vin

34 Avenue Adolphe Demeur, 1060 Saint-Gilles
02 851 75 57 – SITE WEB
OUVERT LE lundi de 11h à 23h
et du mardi au samedi de 11h à minuit
vins au verre : 3 – 6€

C’est d’abord en tant qu’étudiant que Pierre Val fait ses début dans le milieu de l’horeca. Du service en salle, où il aura d’abord appris à porter trois assiettes, il passe rapidement à la sélection des vins, avant de reprendre intégralement en main la carte de plusieurs maisons quelques années plus tard, comme celle d’Inada, du Bois Savanes in Town, ou encore du réputé Oki de la rue Lesbroussart. Dans le métier depuis aujourd’hui 15 ans, son parcours est aussi diverse que Pierre est curieux.

Continuer