Kaki

Pâtisseries asiatiques

394 Chaussée de Waterloo,
1060 Saint-Gilles
instagram
ouvert du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30,
le samedi de 10h à 17h30
et le dimanche de 10h à 15h
Ka Bao 5,50€/pce

C’est un peu une relation love-hate que j’entretiens avec les desserts. N’étant pas du tout « sucrée » de base, je ne peux m’empêcher de vouloir goûter tout ce qui touche de près ou de loin à la bouffe, question de curiosité professionnelle bien sûr.

Ma découverte de Kaki Cake Bar en était un très bon exemple. En apercevant les cakes remplis de crème, je me suis dit que ce n’était clairement pas pour moi. Mais tout le monde m’en disait du bien, le positionnement « asiatique » m’intriguait. J’ai donc fait le pas.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les Ka Bao de Gwen sont uniques en leur genres. Contrairement à mes à priori, il ne s’agit pas de pâtisseries japonaises, ou coréennes, ou taïwanaises. Elles lui ont en fait été inspirées par le Roll Cake chinois, un gâteau roulé où les blancs d’œufs sont montés en neige, aussi bien dans la génoise que dans la crème. Le résultat : un bonheur de fluffyness, plus aérien tu meurs. C’est la même recette que Gwen utilise dans ses Ka Bao, dont le nom vient en fait de la forme, similaire aux baos salés taïwanais.
Voilà, maintenant que vous avez compris toute l’histoire, place à la dégustation.

En plus de la génoise soufflée et de la crème, chacun des Ka Bao de Gwen a un cœur différent. Fruit de la passion et mangue fraîche pour le Ka Bao saupoudré de coco – mon préféré -, caramel beurre salé maison et bananes pour celui saupoudré de Brésilienne, ou encore cerises et confiture pour celui recouvert de copeaux de chocolat noir. Bref, on fait difficilement plus kiffant.

La vraie différence : c’est que malgré le fond (et la forme), en plus d’être ultra légères, les pâtisseries de Gwen sont également très peu sucrées. Me voilà donc super convaincue, à vouloir tester tous les Ka Bao de la vitrine (il y en a quatre, ça va).

En plus des Ka Bao qui sont pourtant le produit star, il semblerait que le cheesecake soufflé japonais vienne carrément leur voler la vedette en terme de ventes. Pas étonnant, il est tout simplement dingue. Ultra léger aussi, ultra peu sucré aussi, et extrêmement addictif. Ça m’apprendra à avoir demandé un petit morceau.

Le bon point à savoir : Gwen prépare une box dégustation spécialement pour la St-Valentin, avec 5 mini Ka Bao, pour 10€. Idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *