Standard

Pizza au levain

11-13 Rue de Moscou,
1060 Saint-Gilles
instagram
du lundi au vendredi de 12h à 14h et 17h30 à 20h,
le samedi de 17h30 à 22h
le dimanche de 12h30 à 20h30
Pizza : 7,50€ – 14,50€

C’est la pâte à pizza qui sort du lot chez Standard. Les toppings ne sont pas mal non plus, et on s’est régalées à déguster notre butin, installées à l’arrière de ma voiture, mais la pâte, mamma mia. Nous ne sommes pas un resto italien, nous a pourtant dit Michel, le responsable des nouveaux établissements du groupe. Peut-être, mais le pizzaïolo lui, est bien italien, et c’est de lui dont on se souvient. La pâte au levain, on sent qu’il l’a faite avec amour, quand il découpe notre pizza avec des ciseaux, juste pour pouvoir nous montrer les alvéoles formées dans la croute. Et c’est ça qui est beau, et c’est ce détail qui nous aura donné envie de revenir, pour déguster nos pizzas installées à une des petites tables de chez Standard cette fois.

L’intérieur aussi, a retenu notre attention. Comme le premier établissement à Anvers, c’est à la fois grand et cosy, et ça donne envie d’y réserver une des deux grandes tablées près des fenêtres, pour venir y manger avec un groupe de potes. (Même si tout en ce moment donne envie de manger avec un groupe de potes, on s’entend bien). A la carte, assez peu de choix, et ça aussi on aime bien. Quelques pizzas plus classiques avec un twist, comme la N’duja (13,50€), servie avec du chou kale à la place des friarelli. Mais aussi des pizzas plus twistées, comme celle au vieux Bruges, poireaux et lardons (12,50€) – dont l’intitulé nous fait carrément plus penser à une quiche.

Revenons à notre pâte à pizza. Leur levain, fabriqué initialement avec le jus de raisins qui poussent au pied du volcan Vésuve, donne toute sa particularité à leur pâte à pizza, légère – oui, légère – et même assez digeste. Et la deuxième particularité de l’endroit : quelques pizzas sont précuites, emballées sous-vides et disponibles à emporter (au Petit Mercado notamment), à réchauffer quelques minutes au four chez soi. On a testé, et on survalide. On reviendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *