Le Cocq

Café & friterie

12 place fernand cocq,
1050 ixelles
instagram
7 jours sur 7,
de 7h30 à 21h30

Cela fait des mois que ça s’agite sur la Place Fernand-Cocq, qu’on voit des ouvriers, des fournisseurs et des barmen aller et venir dans cette ancienne brasserie qui, au fil des jours, revêt lentement mais sûrement l’apparence du bar où on ira bientôt (fingers crossed) passer toutes nos soirées.

Aujourd’hui, sur la place Fernand-Cocq, les travaux sont finis. Un nouveau bar, presque du même nom, ouvre ses portes. Si, comme nous, vous n’avez pu vous empêcher de coller votre nez contre la vitre ces derniers mois, vous devriez déjà avoir votre petite idée du programme.

Le Cocq, c’est un nouveau café signé Frédéric Nicolay. Et comme dans tous ses cafés, on y prendra autant de plaisir à s’y installer en matinée un cappu à la main – réalisé avec talent par Mossab, avec du café de spécialité de chez Café Capitale – que le soir pour y boire des bières ou du vin nature de chez Tortue jusqu’aux petites heures du matin. La particularité du Cocq ? Un comptoir-friterie, ouvert sur la rue Mercelis, où on peut dès aujourd’hui commander ses garnaal croquettes, cornets de frites et cocktails à emporter directement depuis la rue.

Encore un petit chef d’œuvre de Frédéric et son équipe, toujours très réussi, toujours un peu wtf aussi, et jamais vraiment tout à fait fini. ⁣

Mais c’est ça qu’on aime avec Frédéric, des lieux avec beaucoup de vie et beaucoup d’âme, avant même qu’ils n’aient ouvert leurs portes et accueilli leurs premiers clients.
Pour avoir eu la chance de tester l’endroit en avant-première, on peut déjà vous dire que le cappuccino, les frites, et les croquettes de crevettes étaient super réussies. Ah et le burger au fried chicken aussi. Pour le reste, on vous conseille d’aller voir de plus près, même si avec Frédéric, on sait déjà que la carte risque bien d’avoir changé entre-temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *