Palette

cave à manger

73 rue des alexiens,
1000 Bruxelles
instagram
du mardi au samedi, de 17h à minuit
petits plats : 8€ – 20€
vin au verre : 5€ – 8€

J’ai exactement ce qu’il vous faut, nous a dit Polo en filant vers la cuisine, quand on lui a demandé un conseil sur les vins. Une demi-minute plus tard il était déjà de retour avec un Onda Anomalia, un vin italien 100% nature, à la couleur et au goût de petit bonbon, dont il nous a servi un verre à tous les trois. Ça, vous allez voir, c’est magnifique. Ça l’était. Mais pas autant que la découverte que nous étions en train de faire ce soir. De la sélection des vins, en passant par le lieu, la carte des petits plats et Polo lui-même, absolument tout chez Palette a été pour nous un véritable coup de cœur.

Il était sur notre liste depuis longtemps, pourtant, ce bar – va savoir pourquoi on aura mis tant de temps à le découvrir. Juste en dessous du bowling Crossly, plus bas que le Sablon mais pas encore vraiment dans le centre, Palette pétille. D’abord, par les couleurs de ses murs, décorés d’un tag signé Oli b. Ensuite, par sa carte de vins nature explosive, scrupuleusement choisie par Polo, sommelier et chef à la fois. Et ensuite, par Polo lui-même, tout simplement.

Avant de gérer la cuisine, la cave, et la salle de Palette à la fois, il en a fait des trucs Polo. Du cours Florent jusqu’à l’ouverture de son propre resto à Panam. Des années plus tard, à Bruxelles, Palette et lui se rencontrent presque comme une évidence, et d’un bar à vin, il décide d’en faire une cave à manger, avec des quilles qui explosent, et des petits plats qu’on redemande. Pour nous, c’était pimientos del padron (8€), asperges, maïs et noisettes (12€), ricotta, merguez et menthe fraîche (12€) et thon, croustillant iberico, eau de tomate (20€). Presque toute la carte, en fait. Gros, gros coup de cœur sur le thon, et cette eau de tomate qui nous donne envie de terminer le bol jusqu’à la dernière goutte. Et ces vins au verre à 5€, plus fous les uns que les autres, on en est restées sans voix. C’est sûr et certain qu’on reviendra.

A très vite, Polo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *