Boulengier

Avenue Jean Volders 11, 1060 Saint-Gilles
02 647 13 34 – site
du mardi au vendredi de 7h à 14h & 16h à 19h
le samedi de 7h30 à 18h
le dimanche de 7h30 à 16h

En Janvier 2018, Chris et Marc ouvrent leur boulangerie au numéro 11 de l’avenue Jean Volders. Leur ambition : faire de Bruxelles une ville où on peut trouver du bon pain. Pas si simple. Pourtant, trois ans plus tard, grâce à l’aide de Mathieu, leur boulanger-star, Boulengier est devenue l’une des références phare du pain au levain de notre capitale.

Chris me raconte qu’avec Marc, son associé et meilleur pote, ils avaient envie de travailler le levain naturel, les farines bio, et les temps de pousse long. En gros : avoir une levée de pâte la plus naturelle possible. Chez eux, le pain lève 24h, ce qui fait toute la différence avec une boulangerie « normale », où la moyenne est de 2h environ.

Depuis le début, leur souhait était de partir sur des concepts assez simples, et surtout, du pain de très grande qualité, « parce qu’à Bruxelles, tu peux te lever tôt pour trouver du bon pain », me dit Chris.

Un autre grand axe est la saisonnalité de leurs produits. Hier, ils avaient encore de la tarte au pomme, qu’ils ont d’ailleurs eu tout l’hiver. Aujourd’hui, c’est la tarte à la rhubarbe, qui durera trois semaines, et puis basta. Ce qui prédomine ici, c’est le circuit court, et l’envie de faire les choses bien.

Mais la vraie star ici, c’est Mathieu, leur boulanger. Mathieu, ça fait depuis ses 14 ans qu’il est dans la boulangerie. Après son tour de France auprès des Compagnons du Devoir pendant 7 ans, il a bossé au Saint-Aulaye, avant d’atterrir chez Boulengier. On lui a demandé comment on faisait du bon pain.

« Avec une bonne farine, un bon levain, du temps et de la passion. Tout est sur le levain et sur le temps de fermentation entre 24h, 48h, voir 72h selon nos pains. C’est surtout du savoir-faire, il n’y a pas vraiment de recette. Il faut surtout avoir la maîtrise du levain. On peut avoir la meilleure farine du monde, si on a un levain qui est bof et un boulanger qui ne maîtrise pas, on n’aura pas du bon pain. »

Une boulangerie, c’est un truc de quartier. Et même si Boulengier est précédé par sa réputation, il faut bien admettre qu’on est rarement nous-même clientes. Pour remédier à ça, on a parlé à Elo et Pierre, deux véritables fans de la maison qui habitent dans le quartier, et qui s’y rendent en entre 1 à 5 fois par semaine.

Pourquoi Boulengier ?
Je crois que ce qu’on trouve chouette c’est qu’ils ne proposent pas 46 sortes de viennoiseries. Ils ont leurs basiques, qui sont super bien réussis. On sent qu’il y a une tradition derrière ce qu’ils font et ce savoir-faire à la française qui fait penser au pain des vacances. C’est une vraie boulangerie et pas un mixte entre pâtisserie/boulangerie donc tu sens que c’est le pain qui est la vraie star. Nous on fait facilement la file 30 minutes juste parce que ce que ce qu’on peut trouver chez eux on ne le trouve que là.

Et c’est quoi, justement, que vous ne trouvez que là ?
Les petits pains muesli-abricot ou encore la brioche type pain japonais qui est incroyablement moelleuse – je crois que c’est devenu un de leur best-sellers d’ailleurs.

Vous pouvez désormais commander chez Boulengier et vous faire livrer à Bruxelles en 15 minutes via Frichti.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *