L’Architecte

lire, manger, partager

19 Place Eugène Flagey, 1050 IXELLES
02 648 34 36 – SITE WEB
ouvert le lundi et mardi de 11h30 à 14h30
du mercredi au vendredi de 11h30 à 14h30 et de 19h à 21h30
le dimanche de 10h30 à 15h

Une nouvelle cantine, un chouette resto, et une brasserie d’inspiration belge ; voilà à quoi nous fait penser l’Architecte. Et c’est un peu tout ça à la fois.

C’est avant tout un nouvel espace, dont la création s’insère dans une rénovation plus globale de l’école d’architecture de La Cambre, dirigée de main de maître par le bureau d’archi Lhoas & Lhoas. Connus pour être à l’origine de nombreux projets bruxellois (Les Filles, Maru, Certo, ou encore la cafétéria du Wiels parmi tant d’autres), les étudiants de l’école, quant à eux, connaissent plutôt les deux frères comme leurs professeurs.

Un chouette projet d’archi dans une école d’archi, voilà donc une idée qui tient la route, et qui pourrait en inspirer plus d’un. Coté espace, la volonté était de garder apparente la structure de la pièce (colonnes en bétons, conduits d’aération, etc), et de venir compléter avec des matériaux tout aussi bruts. Un comptoir et des meubles en pin, des poutrelles apparentes et des étagères en treillis métallique, le tout assemblé de manière simple et élégante. On adore le rose de l’étagère, très Miami, et le comptoir en résine aux petites touches colorées, qui ajoutent une note funky et contemporaine au projet, sans le dénaturer.

En cuisine, c’est Damien Bouchéry qui se cache derrière la création et les variations de la carte. On vous disait plus haut que ça nous faisait penser à une cantine, une brasserie, et un resto à la fois. Une cantine, parce que c’est devenu depuis son ouverture le QG de tous les profs de l’école, et même de tout le quartier Flagey, durant la pause du midi, et qu’on peut s’y restaurer rapidement en choisissant parmi leur grand comptoir à salades (8 à 12€ la portion). Une brasserie belge, car on peut y commander une portion de frites en plus de son plat, et y déguster un mijoté de boeuf à la gueuze (15€), bien de chez nous, avec sa tarte aux pommes maison (4€). Et un chouette resto, parce qu’en plus de tout ça, on y déguste un plat du jour fin et de saison (15€), comme un skreï de Norvège et purée de racines de persil, accompagné de pain de La Fleur de Pain, d’une sélection de vins natures de chez Titulus, ou d’une planche de fromages de chez Julien Hazard (9,50€).

Une carte à l’image du lieu, aussi éclectique que ses clients qui vont et viennent au fil de la journée.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *