BBP Bailli

bières, pizza & petits plats

Rue du Bailli 1/A, 1000 Bruxelles
instagram
Du lundi au mardi de 17h à 00h,
du mercredi au jeudi de 17h à 1h
le vdd de 17h à 2h, le samedi de 15h à 2h
et le dimanche de 15h à 00h
Pizza: 12€ – 18€
Petits plats: 4€ – 14€

Difficile de passer à côté de cette façade aux grandes lignes flashy située au début de la rue du Bailli. Depuis plus d’un an déjà, un nouveau bar à pris possession des lieux – mais pas n’importe lequel. Aux commandes, on retrouve la team de Brussels Beer Project, une microbrasserie bruxelloise qu’on ne vous présente plus. Si vous êtes amateurs, Grosse Bertha, Delta & Jungle Joy, pour ne citer que quelques-unes de leurs bières phares, seront sans doute déjà passées entre vos mains. 

Avec BBP Bailli, la bande signe sa deuxième adresse dans la capitale, après BBP Dansaert dans le centre ville. La différence ? A Bailli, on pénètre dans leur univers à 300%. L’atmosphère, la lumière, la musique, la déco – leur ADN est à table mais partout ailleurs en même temps. Qu’on se le dise, c’est hypra kitch ; néons à gogo, four à pizza en boule à facettes, murs aux couleurs déjantées. Hypra kitch oui, mais assumé, comme on adore. 

Parce que vous savez que chez BK on aime boire, mais on aime encore plus manger, on a tout de suite été intriguées par ce qu’ils allaient nous proposer de ce côté là. Au menu, quelques petits plats à partager et une dizaine de pizzas – de quoi s’amuser à l’apéro ou prolonger les festivités jusqu’au bout de la nuit, sans avoir à bouger. 

Lors de notre dernier passage, on s’installe en terrasse et on décide de tester les artichauts à la romaine (8,5€), les piments padrón bien relevés avec une mayo harissa (8€), et of course, une pizza. Sur les conseils du barman, on opte pour la Basil Boom (16€), qui fond en bouche, avec une pâte moelleuse à souhait. Dans les verres, une Jungle Joy et une Pico Bello sans alcool pour accompagner le dernier rayon de soleil de la journée. L’été est bel et bien arrivé à Bruxelles, et la terrasse du BBP lui fait honneur de par le brouhaha qui y règne tous les soirs. 

A l’intérieur ou à l’extérieur, deux salles, deux ambiances – mais on ne saurait que vous conseillez de goûter aux deux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *