Rouleau de printemps au crispy bacon de Knees to Chin

par agathe et roxane de knees to chin

Pour 1 rouleau :
Une galette de riz diamètre 22cm
1 galette riz plus petite, découpée dans
une galette entière (voir vidéo instagram)
3 tranches de bacon fumé (tranches
fines, type petit déjeuner)
1/6 d’avocat
1 pomme verte granny smith
une poignée de chou rouge rapé finement
une poignée de roquette lavée
30g de vermicelles de riz
de belles feuilles de basilic frais
mayonnaise
sauce soja
huile de sésame
vinaigre de riz
poudre de wasabi
sucre

Knees to Chin, depuis le temps que ça existe, c’est presque devenu une icône du paysage culinaire Bruxellois. En matière de cantine sympa, qui fait du frais et du bon, abordable et lancée de surcroit par une équipe de jeunes entrepreneuse, on peut difficilement faire mieux.

On les suivait au début, et c’est avec joie qu’on continue à suivre de près leur aventure aujourd’hui. Pour vous, Roxane et Agathe nous ont livré leur recette de roll au Crispy Bacon. Et c’est dé-lice. Enjoy.

Rouleau de printemps au Crispy Bacon de Knees to chin

– Porter une casserole d’eau à ébullition, y ajouter une cuillère de sel, puis y plonger les vermicelles de riz. Les laisser cuire en mélangeant pendant 2 à 3 minutes. Les égoutter et les arroser directement d’eau froide jusqu’à ce qu’elles soient tout à fait refroidies. Les laisser poser dans leur passoire le temps des autres préparations afin que l’eau continue à s’évacuer.

– Faire cuire dans une poêle les tranches de bacon fumés. Pas besoin d’y ajouter de l’huile ou du beurre – le gras du lard fera le travail – jusqu’à ce qu’elles soient bien crispy. Une fois prêtes, les réserver à température ambiante pour qu’elles refroidissent légèrement.

– Préparer la mayonnaise au wasabi :
Mélanger deux ou trois cuillères à café de poudre de wasabi avec un peu eau jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Ensuite, mélanger cette pâte avec de la mayonnaise selon de vos préférences, pour qu’elle soit plus ou moins spicy.

– Préparer la sauce :
Mélanger 3 cuillères à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe d’huile de sésame, 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 1 cuillère à café de sucre de canne. 

– L’assemblage :
Préparez un linge humide bien à plat. Trempez votre feuille de riz une seconde dans de l’eau froide et la mettre à plat sur le linge.
Ensuite ajoutez par dessus, positionné au milieu, 1/3 de feuille de riz, trempé dans l’eau aussi (cela aide pour la solidité du rouleau).

– Commencez par positionner au milieu une belle grande feuille de basilic (pour la déco).
Ensuite ajoutez-y par-dessus 3 tranches de Bacon. Juste un peu plus vers vous, devant le bacon, ajouter encore 2-3 feuilles de basilic, une petite poignée de salade roquette/jeune pousse, une petite poignée de chou rouge.
Par dessus, y ajouter vos vermicelles de riz, l’équivalent de 30g environ.
Sur les nouilles, déposer votre mayonnaise, environ 2 cuillères à café, sur la longueur.
Ajoutez 3-4 tranches de pommes vertes coupées finement à la mandoline. Et enfin votre 1/6 d’avocat.

– Pour le roulage :
Commencer par rabattre la partie de la feuille de riz qui est vers vous, vous entourez l’ensemble des aliments dedans, en serrant bien. Ensuite, en maintenant bien l’ensemble, rabattre les deux cotés de la feuille. Et puis, partie plus technique, faites rouler l’ensemble pour fermer le tout, toujours en serrant bien. La vidéo step by step se trouve sur ici, sur instagram !

Tu peux nous en dire plus?

J’aimerais commencer par remercier une série de gens. Déjà toi en premier, qui fait du super beau boulot pour garder les gens éveillés et stimulés par la nourriture à tous niveaux – que ça soit cuisiner chez eux ou se rendre dans les restos encore ouverts, ou donner une voix aux restaurateurs comme tu le fais avec moi aujourd’hui, en nous demandant de partager cette recette. Et puis remercier tous les clients, tous les gens pour leur soutien. On est ouverts pour l’instant à Bailli et ça fait tellement plaisir de voir tous les gens qui sont là, super positifs, super encourageants. Les gens sont vraiment présents, et sensibilisés et essaient de nous aider d’une manière ou d’une autre, et restent hyper solidaires. Je trouve que c’est important, y a plein plein d’initiatives qui sont prises, et dans notre secteur – qui est fort touché – je trouve que c’est un truc de fou. Merci aussi au secteur Horeca – c’est un secteur tellement positif, solidaire. Les gens sont tous chez eux et on arrive quand même à les réunir autour de chouettes plats, de chouettes causes. Je trouve que ce confinement aura montré une belle facette de ce secteur, des gens qui sont derrière, qui essayent de nous soutenir, de gens comme toi.

Ton souvenir culinaire le plus marquant?

S’il y’a vraiment un plat de famille, dont on est trop fan avec ma sœur Agathe, c’est le chou farci de notre maman. Rien que la manière dont ça se prépare, c’est hyper beau. On met de la viande hachée entre chaque feuille du chou, on ferme le chou avec de la corde, et puis on l’entoure dans un tissu. Un genre de tissu très fin. Et puis on le fait cuire dans un bouillon pendant quelques heures, et c’est juste hyper réconfortant. Il y’a plein de textures, le chou, la viande, le bouillon. J’adore, c’est vraiment super délicieux. C’est le dîner de famille par excellence dont on est vraiment fan. Une vraie recette de grand-mère, et le process pour le faire est super joli.

Ton adresse préférée à Bruxelles?

Il y’a un peu tous les styles différents, mais on est quand même souvent attachées à la nourriture asiatique. Ça fait partie des choses qui ressortent. J’aime bien aussi l’idée d’aller dans un resto où il y a une personnalité derrière liée au patron où à la patronne. Maru je suis trop fan, c’est vraiment super délicieux, et mon copain connaît un peu Kiki qui est la patronne et un vrai personnage. J’adore aussi aller chez Indochine, rue Lesbroussart. C’est tenu par un couple, trop marrant. Du genre à te dire de pas prendre un truc sur le menu parce que ce n’est pas bon mais plutôt un autre. Ce genre de patrons avec une personnalité bien trempée.
Chez Ajiyoshi place Sainte-Catherine, où limite tu te fais engueuler pour prendre ta place. L’expérience autour de ça me fait rigoler et les plats sont vraiment délicieux.
J’ai aussi eu une très chouette expérience avec Les Petit Bouchons où le gars est vraiment trop sympa. On partait en Bretagne quelques jours après avec mon copain et il nous a donné plein de conseils. Du coup on est retourné à notre retour lui raconter notre voyage. Et j’aime vraiment ce genre d’expérience, humaine. Et il ne travaille que des bons produits, c’est vraiment délicieux.
Et un autre qui gère vraiment bien ce mix terre et mer c’est chez Crab Club. Ce porc crispy avec le poulpe est vraiment incroyable. Ils font des associations osées vraiment incroyables, c’est vraiment délicieux. Souvent vachement étonnant au niveau des plats, c’est top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *