Maru

fine cuisine coréenne

510 Chaussée de Waterloo, 1050 IXELLES
02 346 11 11 – SITE WEB
ouvert du mardi au dimanche
de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

A Bruxelles, on a malheureusement pas la chance de prétendre bien connaître la cuisine coréenne. Pas de quartier comme à Paris, où les bibimbaps de la rue Sainte-Anne rivalisent avec ceux du voisin. Mais à Bruxelles, on a Maru.

Dessiné et conçu par les Lhoas, ce restaurant situé sur la chaussée de Waterloo est une ode à la fine gastronomie coréenne. Kiki, la patronne, remplit la salle de son charisme à elle toute seule. La cuisine et l’endroit font le reste.
On y trouve les fameux bibimbaps, cette spécialité à base de riz, de légumes, d’un oeuf cru et de tartare de boeuf, servie dans un bol de pierre encore brûlant, qui fera cuire les ingrédients au fur et à mesure de la dégustation, et qui rendra le riz légèrement croustillant. Mais pas que. Le soir, les barbecues se dressent sur toutes les tables, dessinées sur mesure à cet effet, et remplissent le restaurant de joyeux « psschhtt! », de « oooh! » et de « aaah ».
Ne vous étonnez pas alors de voir Kiki retourner nonchalamment vos morceaux de viande avec ses baguettes, tout en continuant sa conversation avec la table voisine. C’est qu’il y a une manière de faire avec la cuisine coréenne. Laissez votre bibimbap seul quelques minutes de trop, et le riz risquera d’avoir brulé. Il en va de même pour les délicieux morceaux de boeuf qui frétillent devant vous, qu’il ne faudrait surtout pas gâcher par manque d’attention.

A midi, on y sert un lunch du jour en deux temps (18€); trio de brochette, kimbap, et boulette enrobée dans une feuille de chou, suivi d’un plat de porc pané à la sauce aigre-douce. On goute également à deux autres entrées, incroyablement copieuses, qu’on reprendra plutôt comme petit plat ou entrées à partager. Le Yukhwe (17€), un tartare de boeuf accompagné de lamelles de poire crue, fond tout simplement en bouche. Une tuerie comme on les aime. Il en va de même pour le Jabchae (15€), un plat de nouilles à base de patates douces. Une super découverte. On ne pourra pas faire sans le Yukhwe Bibimbap (22€), qu’on dégustera piquant, ou pas du tout.

Laissez-vous accompagner par l’équipe, qui connait sa carte et sa cuisine sur le bout des doigts, et qui n’a qu’un seul intérêt ; vous faire bien manger.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *