Les Brigittines

Brasserie belge

5 place de la Chappelle, 1000 Bruxelles
02 512 68 91 – SITE WEB
OUVERT du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h à 22h,
le samedi de 19h à 22h
plats : 22€ – 32€

Difficile de décrire une soirée passée aux Brigittines sans commencer par parler de son chef. Dès l’entrée, Dirk vous guide dans cet ancien bureau de poste reconverti en un des restaurant belgo-belges les plus incontournables de Bruxelles. Qui dit cuisine belge dit moules-frites, croquettes de crevettes, et cabillaud aux crevettes grises. Mais pas que.

Dans ce décor de style Art Nouveau splendide et à peine perceptible de la rue, le chef Dirk Miny vous sert une cuisine de brasserie certes, mais surtout une cuisine de terroir et de saison, gourmande et généreuse. Les crevettes grises et le cabillaud viennent de la Mer du Nord, et le veau du Limousin ne vient de nulle part ailleurs que du Limousin. La liste des produits et des fournisseurs est d’ailleurs affichée sur la carte, gage de qualité et d’engagement de la part de la team en cuisine – fière ambassadrice du mouvement Slow Food à Bruxelles. Coté recettes, la carte est loin de celle de votre brasserie du coin, et plus contemporaine que ce que le décor ne laisserait croire. Notre coup de coeur va d’ailleurs à la ventrèche de porc basque snackée, tartare de thon, citron vert et gingembre. Gourmand à souhait et parfaitement équilibré par la fraîcheur du thon cru et de ses herbes. Fan d’abats? Vous devrez trouver votre bonheur parmi le bouillon de pis de vache, les tripes à la mode de Caen ou encore le vol-au-vent à la poularde de Bresse et aux crêtes de coq (28€). Mais le vrai must est de vous laisser guider par le chef et son menu du marché (75€ pour 6 services), qu’il se fera un plaisir d’adapter selon vos gouts et ses produits de saison. A accompagner de champagne et d’accords vins (30€ pour la formule boissons) ou encore de Gueuze Cantillon, comme le conseille Dirk lui-même. Si la soirée est bonne et que vous tardez à partir, n’hésitez pas à demander à Dirk de voir la cave.
On ne vous en dira pas plus.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *