Fauvette

cuivres et cocottes

17 rue de la fauvette, 1180 uccle
0477 66 67 27 – instagram
du mardi au vendredi, midi et soir
amuses gueule : 1,50€ – 8,50€
plats : 13€ – 22€
accompagnements : 6,50€ – 8€

Bonheur que de retrouver Damien, Joël et Romina, trois de nos personnes préférées dans le monde la bouffe à Bruxelles, derrière cette nouvelle enseigne. Fauvette, à mille lieues de Bouchéry – même si c’est à deux rues. Fauvette, à mille lieues du Garage à Manger, même si les deux enseignes partagent la même générosité. Moins de 20 places, une salle baignée de lumière le jour, et éclairée aux bougies la nuit. Quelques meubles chinés, des tables en bois sans nappes ni artifices, un grand vaisselier remplis de chouettes bouteilles de vin nature, et des tonnes de poêles et cocottes en cuivre.

L’ancien coq au vin – bien que les cuivres de Fauvette aient été dénichés dans sa cave – est méconnaissable. L’esprit de la cuisine française, traditionnelle, faussement simple mais surtout réconfortante et bien faite, est quant à lui resté. On déguste chez Fauvette du coq au vin (19€) – clin d’oeil à son prédécesseur – mais aussi une croute de cèpe à tomber par terre (22€) ou une braisière de boeuf mijotée pendant d’innombrables heures (16€). Trois ou quatre plats, mais une carte grande comme ça. Avec les plats ; des petits poêlons de purée – elle aussi, à tomber -, de légumes de saison, ou de pâtes fraîches. Mais avant tout ça, des amuse-gueules vraiment très chouettes, qui soulignent le talent de l’équipe. Une salaison de canard tranchée si fine qu’elle se détache avec les doigts (5€), des gougères au fromage (1,50€ pièce), des rillettes de lapin en suggestion ou des champignons eryngi en pickles (4,50€), pour rafraichir tout ça. Après ça, impossible de faire l’impasse sur la croquette de faisan dans les entrées, qui coule sur l’assiette comme si elle avait été farcie de la meilleure des sauces al ragu. Pas loin derrière, le velouté de châtaigne et son oeuf poché. En fait, on pourrait faire l’éloge de toute la carte. Mais on a bien dû s’arrêter quelque part. Une dernière chose avant de terminer : l’exceptionnel pain de Romina aux blés anciens et au levain, si digeste qu’il plairait à tous les intolérants au gluten, si léger, si goûtu, si… exceptionnel, tout simplement (en forfait à 2€ par personne). En vente chez Fauvette tous les mercredis et vendredis soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *