Vertigo

bar à cocktail

7 rue de Rollebeek, 1000 BRUXELLES
02 511 95 17 – site web
OUVERT DU MERCREDI AU VENDREDI DE 17H à 01H
LE SAMEDI ET DIMANCHE DE 12H à 01H

On entre au Vertigo un peu comme dans un passage secret. Si le lieu n’est pas vraiment caché, ou encore moins l’adresse gardée secrète, il n’est pas pour autant évident à trouver. Repérez la porte cochère surmontée de l’enseigne “L’Estrille du vieux Bruxelles” en descendant la rue pavée, faufilez-vous le long du couloir sous l’arche de pierre, et vous aboutirez dans une des cours intérieures les plus typiques de Bruxelles.

Les petites tables rondes à l’abri de l’agitation et les guirlandes qui traversent la cour de part en part en ont fait un de nos endroits de prédilection pour les chaudes soirées d’été. On se réjouit de trouver le parfait opposé à l’intérieur, pour les jours où le temps Belge est quant à lui bien au rendez-vous. Feu ouvert, grosses poutres en bois surmontées de fer forgé, murs en briques rouges, grandes tablées illuminées de bougies et musique jazzy en font un bar à cocktail chaleureux et intimiste à a fois.
Derrière le bar, Ennio nous conseille sur la nouvelle carte des cocktails. Ayant d’abord fait ses preuves au Jalousy, le speakeasy du bas de la ville ouvert par Jérémie Renier et Renaud Deru, il vient tout juste d’arriver comme chef mixologue au Vertigo, ouvert par la même équipe, et en a profité pour redéfinir avec son frère une carte pointue et inventive. On tente “Le Nuisette” (14€), un cocktail à base de tequila qu’Ennio pose sur un socle devant nos yeux. C’est là que la magie opère. Il revient et allume au chalumeau une branche de romarin avant d’emprisonner le tout dans une cloche en verre. Quelques secondes à peine plus tard, on goûte à un breuvage savamment fumé, délicat et sensuel, comme indiqué en italique sur la carte de cocktails.
Une histoire d’amour qui ne fait que commencer.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *