Grabuge

179 chaussée de waterloo,
1060 Saint-Gilles
instagram
du mercredi au lundi
de midi à minuit
plats à partager : 8€ – 18€

C’est le resto où on ne cesse de retourner. En quelques semaines à peine, c’est devenu presque un réflexe. Le fait qu’on puisse s’y pointer un vendredi soir sans réservation y joue pour beaucoup, on ne va pas se mentir.

Et puis c’est le resto où on aime s’improviser un date comme une soirée entre potes.

En fait, toutes les raisons sont bonnes pour aller chez Grabuge.

Bien sûr l’intérieur est très, très cool, et les tables en pin en forme de petits nuages dessinées par Aboutt Atelier confèrent au resto, à elles seules, son identité toute entière. La grande table partagée déjà dressée, qui descend du plafond tirée par une poulie a tout du dîner spectacle. L’accueil est top, la playlist super chouette et la carte des vins natures, saké et cocktails a tout pour nous plaire. Mais ce qui nous éclate vraiment, chez Grabuge, c’est la carte, surtout la carte.

Ici, tout est rigolo. Des udon au cheddar et bacon aux champignons des neiges (16€), en passant par la pizza fish (26€), la pêche au thon, les churros de mozza (8€), le riz croustillant au vinaigre de framboise et à la mortadelle (14€), jusqu’au dessert à base de maïs et de pop corn (8€). Bref, en lisant le menu, tout, absolument tout, bouscule nos repères. Et même pour nous, qui n’en sommes pourtant pas à notre premier resto, il est difficile de se projeter sur la plupart des plats. Mais on fait confiance à Alex et Alaang – ancien duo de choc de chez Old Boy – et on commande les yeux fermés ce qui se révèle à chaque fois, être une véritable réussite.

A notre dernier passage, coup de coeur sur les udon façon mac & cheese justement, incroyablement régréssif et poussé un step plus loin, et sur les fregola sarda aux moules et au miso (13€). Impossible de faire l’impasse sur les oyster shots qui changent régulièrement (5€ pièce), cette fois au granité de pomme et au gingembre.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un coup de coeur total, et vous risquez de nous y croiser souvent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.