Le Canard Sauvage

Néo-bistro de quartier

194 CHAUSSEE DE LA HULPE, 1170 WATERMAEL-BOITSFORT
02 230 10 57 – SITE WEB
OUVERT DU MARDI AU DIMANCHE DE  8H30 à 23H

Situé à deux pas de la place Wiener, juste en face des étangs de Boitsfort, Le Canard Sauvage est un nouveau type de bistrot de quartier, convivial et hyper accueillant. Ouvert il y a maintenant plusieurs mois par Géraldine et Aline, le lieu reflète à merveille leur envie commune de créer un espace polyvalent, où l’on se retrouve à n’importe quelle heure de la journée.

Nous décidons de nous y aventurer un midi pour le lunch. L’espace est grand, très grand, et malgré ça on s’y sent bien. Géraldine et Aline ont réussi à faire de cet endroit un lieu bourré de charme, chaleureux et vivant. Un énorme bar en bois réalisé sur mesure relie les deux pièces principales ; la salle, toute en longueur, est décorée de plantes suspendues, de miroirs dépareillés et de nappes colorées en vinyle recouvrant les tables. Le tout donne vue sur la boulangerie à comptoir ouvert d’un coté, et sur les étangs de l’autre, laissant le lieu bénéficier d’une douce lumière naturelle.

Côté carte, c’est un menu qui change toutes les semaines. On retrouve pour le lunch 2 entrées et 3 plats, avec toujours une option végé, viande ou poisson, et une formule hyper raisonnable à 16€ pour entrée et plat.
On commence avec la pastilla de volaille, houmous et raisins secs et avec le taboulé, vinaigrette aux légumes et jeunes pousses. C’est frais et plein de goût.
On passe ensuite au plat avec un dos de cabillaud rôti en waterzooi, et le duo de caille et saucisse xixtora, accompagné de légumes de saison et d’un jus aux tomates séchées qui vient relever le tout.
Les produits sont de saison, bio pour la plupart et ça se goûte. L’envie du chef : mettre le légume encore plus au centre de sa cuisine.

Le soir, on retrouve à la carte des plats un peu plus sophistiqués comme la tagliata de veau, poireau, beurre citron et sauge et pommes de terre tournées à 23€ ou encore la pissaladière d’aubergine, ricotta et gnocchi à 18€.

Depuis peu l’espace dédié à la boulangerie est opérationnel. Le boulanger Laurent y crée des pains et viennoiseries, qu’on viendra goûter lors des brunchs du dimanche ou lors d’un petit déjeuner en semaine. Les farines de variétés anciennes et le levain maison en font une vraie bonne boulangerie de quartier où l’on viendra chercher son pain après le boulot. En effet, la boulangerie reste ouverte jusqu’à la fermeture du restaurant le soir.

Boitsfort peut désormais se vanter d’avoir un lieu convivial et hyper familial à l’image du Garage à manger à Ixelles. Le week-end, les filles proposent même des activités pour les petits (comme des balades dans les bois) pour laisser les parents profiter tranquillement d’un délicieux brunch.



One Response to Le Canard Sauvage

  1. anna gautier says:

    super adresse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *