Hortense & Humus

Food and cocktails

2 RUE DE VERGNIES, 1050 IXELLES
+32 479 54 44 87 – SITE WEB
OUVERT DU MERCREDI AU SAMEDI DE 12H A 14H30
ET DE 18H A 00H30, LE DIMANCHE DE 12H A 20H

D’abord installé en 2013 dans les caves du Sablon, Hortense a alors tout d’un speakeasy dont le bouche à oreille fait rapidement le tour de Bruxelles. A l’époque, pas d’enseigne, mais un passage vers une cave en briques abritant un bar à cocktails intimiste et parfaitement caché des passants non-avisés.
On y déguste des cocktails aux saveurs tantôt fumées et boisées, tantôt amères, sûres ou encore végétales, et à chaque fois, le savoir-faire de Matthieu Chaumont met tout le monde d’accord. En ce début d’année 2017, Hortense pousse la porte de La Mercerie pour y recréer ce bar à cocktail feutré devenu désormais un incontournable de la capitale. Spiritueux, lumières tamisées et plantes grasses remplissent désormais les étagères, remplaçant les fleurs roses en céramiques qui ornaient jadis les murs de La Mercerie. Plus de rose ou de bleu clair mais des teintes dorées et des bougies, et cette cuisine ouverte d’où on aperçoit désormais Matthieu confectionner ses cocktails.
Mais cette nouvelle adresse marque également la naissance d’Hortense & Hummus, une association entre Matthieu Chaumont au bar, et Nicolas Decloedt en cuisine, qui signent ensemble un restaurant d’un nouveau genre.

Nicolas travaille un menu dégustation de saison entièrement végétal, le midi comme le soir, en symbiose parfaite avec le travail de mixologie de Matthieu. Dans l’assiette, c’est un véritable arc en ciel de couleurs, et à chaque bouchée, une explosion.
Ses crackers signature, faits à base d’anciennes variétés de froments, sont servis avec un houmous de potimarron et de salsifis pourpres. La première entrée du menu lunch (23€ en trois services) est une combinaison de betteraves multicolores, de crème crue, et de cerfeuil. C’est frais, et c’est un délice pour les yeux comme pour les papilles. Le plat, des radicchio rôtis avec des shiitake et un bouillon fumé, nous fait presque l’effet d’un plat de viande. On termine sur une panna cotta au butternut, ruban de potimarron, glace au poivre de Sichuan et petit beurre. Un repas tout en légumes, au summum de leur gourmandise.









2 Responses to Hortense & Humus

  1. Pingback: Ma poubelle, ma bataille. | Les greluches de Bruxelles

  2. Pingback: Côtes du Rhône, inspirations florales et plats de légumes | Les 5 du Vin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *